8 étapes pour apprendre à votre enfant à dormir seul.

Nos enfants
Nos chérubins.
Parfois on a du mal à se séparer d’eux. Surtout nous les mamans. Nous voulons les garder à nos côtés, sur le même lit, par instinct maternel. Toutefois, le plus souvent, reconnaissons-le, nous dormons avec eux faisons par pure paresse. Car il faut l’avouer, on a peur qu’ils se blessent dans leur sommeil. En acceptant de dormir avec eux, on s’évite un brin de culpabilité au cas où ils passeraient une nuit de fièvre où de douleur. Car nous commettons l’erreur de penser qu’ils ne peuvent pas s’exprimer. Eh bien non ! N’ayez crainte maman. Un enfant pleurera à chaude larme s’il ressent la moindre douleur.
Et tenez-vous bien, vous ne rendez pas un grand service à votre enfant en le laissant passer la nuit entre ses deux parents. Cela le rend dépendant affectivement et ne favorise pas l’autonomie. Mamans, le caractère se forge à partir du bas âge.
Alors aujourd’hui, je vais vous passer quelques astuces en 8 étapes inspirées de MJ, pour aider votre chou d’amour à atteindre l’autonomie pour dormir seul dans sa chambre.
Étape 1
– Éliminez toute distraction.
Éloignez votre enfant de toute lumière digital (télévision, téléphone, tablette, jeux vidéo etc.)
Car les lumières émises par ces outils électroniques, ne favorisent pas le sommeil pour un adulte, encore moins pour les bébés.
Étape 2
– Créez une ambiance « heure du dodo »
Donnez-lui un bain chaud ou frais selon la saison.
Brossez-lui les dents avant le dodo.
Sortez-lui son pyjama favori.
Ces habitudes régulières donneront des repères au petit et le préparent psychologiquement à réduire les craintes de cauchemar une fois qu’ils seront dans le noir.
Étape 5
– Minimisez votre présence dans sa chambre.
Afin de réduire graduellement la dépendance de votre présence à ses côtés, ne restez pas dans la chambre à attendre que votre bébé s’endorme.
Étape 4
– Mettez votre enfant en confiance
Plus vous respectez ce consignes dès le bas âge, moins vous aurez des difficultés à le faire plus tard.
Car plus ils grandissent, plus ils développent le sens de l’imagination, ils connaissent la peur, les joies etc.
A partir de de deux ans, ils ont peur du monstre sous la couette, ou la couverture, ils ont peur du noir, ils réclament une prière avant de dormir etc.
En ce moment-là, ils ont besoin d’un réconfort pour dormir.
Essayez un doudou, un jouet qu’ils aiment. Tient ! Par exemple, lisez-lui un conte avant de dormir !
2 / 2
Cela participe à l’éveil mais aussi assure la transition vers un sommeil sécurisé.
Ne parlez surtout pas de monstres et de sorcières dans ce conte là !
Étape 6
– Allez-y molo-molo
Mettez-lui une lumière douce. Passez de temps à autre, tout discrètement dans sa chambre, afin de vérifier que tout va bien.
Étape 7
– Soyez ferme !
Ne vous-en faites surtout pas. Votre enfant reviendra encore et encore dans votre chambre pour retrouver ses vieilles habitudes.
Ne cédez pas. Parlez-lui sans crier calmement. Expliquez-lui fermement qu’il doit retourner dans son lit à lui. Il faut l’aider à marquer son propre territoire et à reconnaitre le territoire des autres.
C’est très important pour son apprentissage des limites à respecter dans la vie.
Étape 8
– Prenez l’habitude de récompenser les bonnes actions
Si votre afin arrive à trouver le sommeil seul, en respectant les consignes que vous avez établies, le lendemain, récompensez-le.
Dites-lui que sa bonne action mérite une récompense. Faites-lui ses crêpes favorites par exemple.
Cela aide votre enfant à associer une bonne action à une récompense positive.
Merci de me faire un retour pour me dire si cela a marché avec votre bébé d’amour.

#LadyDedeDidi

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here